Ce site n'est plus actualisé, toute l'ACTU dela LCR31 est maintenant sur ce site:

Réaction de la LCR après le débat Sarkozy-Royal

Le débat de second tour l’a une nouvelle fois montré : si la politique défendue par S.Royal n’est pas à la hauteur des attentes et des espoirs de changement des classes populaires, celle que prône N.Sarkozy représente un danger redoutable. Le candidat de l’UMP a donné avec précision les meilleurs arguments pour convaincre les derniers hésitants à gauche qu’il faut vraiment voter contre lui.Sarkozy veut aggraver la politique menée par la droite ces cinq dernières années, politique dont il est co-responsable. Il pille le programme du FN. Avec ses amis du Medef, il veut privatiser les derniers services publics, casser le CDI, généraliser la précarité, américaniser la vie politique, s’attaquer aux libertés publiques.Plus que jamais, il faut lui barrer la route. Le 6 mai, sans hésitation, battons Sarkozy.

1 commentaire:

Roberto a dit…

Faire tomber Sarko est un objectif, mais il ne doit pas nous détourner de nos objectifs principaux, et si Sego devait être élue,il ne faudrait pas se laisser endormir, la mobilisation doit rester aussi forte, la vigilance toujours aiguisée, et nos rangs toujours groupés et sérrés !

Souscription 2007 / 150000 €
récoltés 94000 €/ manquent 56000 €

Non, la LCR ne sort pas ruinée de l’élection présidentielle : nous avons construit notre budget de campagne de manière à ce qu’il soit couvert, pour l’essentiel, par le forfait de 800000euros accordé par l’État à chaque candidat. D’autres partis ont été moins prudents… Renforcée, non seulement par le nombre de voix qui se sont portées sur Olivier Besancenot, mais aussi par l’écho de la campagne, pour la première fois, la LCR a présenté ou soutenu plus de 500 candidatures aux élections législatives, beaucoup plus que ce que nous avions prévu et budgétisé. Et là, pas de remboursement de l’État.

Mais les activités de la LCR ne s’arrêtent pas à cela :
– Nous voulons que de nombreux jeunes, chômeurs, salarié-e-s précaires puissent participer à notre Université d’été, au-delà des contraintes financières.

– Nous voulons pouvoir être présents, dès maintenant, avec des affiches, des tracts contre la politique de Sarkozy et sa bande de tueurs des droits sociaux et démocratiques.

– Nous voulons que notre hebdomadaire, Rouge, puisse vivre.
Nous savons que vous comptez sur la LCR pour les luttes futures. La LCR compte sur vous pour l’aider à les mener. En 2006, comme en 2005, nous avons réussi la souscription et dépassé les 150000 euros. En 2007,nous ne doutons pas que nous ferons aussi bien.

D’avance, merci à toutes et tous

Participez à la souscription en envoyant vos chèques pour "lcr souscription" à lcr31 9, rue corneille 31300 Toulouse