Ce site n'est plus actualisé, toute l'ACTU dela LCR31 est maintenant sur ce site:

Licenciements à la Papèterie de Ledar dans l' Ariège

Le fond d'investissement Mattlin-Paterson a décidé de sacrifier la papéterie de Lédar. Ce prédateur financier, implanté dans un paradis fiscal aux Iles Caïman, dans les Antilles, veut imposer un soit-disant 'plan de redressement' qui entrainera la mort de la papeterie de Lédar, qui affiche pourtant des résultats positifs. Ce plan prévoit la suppression de 25 emplois sur les 117 restants et la mise en vente des centrales de Castillon et Lédar. Aprés avoir dépecé le groupe Matussiere et Forest et s'être approprié la papeterie de Lédar pour une bouchée de pain, c'est la mort du site que ces voyoux financiers ont programmé! La LCR 09 appelle à la manifestation samedi 19 mai, à 10 heures, place de Lédar, devant l'usine. Soyons le plus nombreux possible! Ne laissons pas aux patrons le pouvoir exhorbitant de licencier, de ruiner des familles et une région entière pour augmenter leurs profits! Interdiction des licenciements.

Denis Seel et Marie Angèle Claret
Candidats LCR aux législatives dans l'Ariège

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Cela devait arriver malheureusement pour vous, nous 3 ans apres la fermeture de notre papeterie nous nous batons encore contre matussiere et forest et les administrateurs. Car la fermeture de notre papeterie n'etait pas une fermeture comme une autre elle etait programmée pour sauver les autres unitées du groupe en distribuant les machines et les commandes car nous etions une des meilleures du groupe au niveau recyclage de vieux papiers.C'est pour cela que notre pdg de voulait pas vendre l'usine malgre un repreneur. Regarder l'etat du groupe aujourd'hui et celui de 2004 il manque pres de 1000 personnes et le groupe ne represente plus rien au niveau europeen. MP ne voulait que les centrales et ils y arriverons, elles vont être vendues à une société du groupe Matlin à un petit prix pour faire une grosse plus value. Les comptes sont au Luxembourg vous ne verez rien.

Anonyme a dit…

c'est pareil à turckheim (68) et le pire c'est que les pouvoirs publics pourtant alertés laissent faire . comme si MP avait déjà obtenu leur aval en échange de je ne sais quel avantage ( peut-être à la vente d'une ou de plusieurs des autres centrales situées dans l'isère. Chez nous c'est 40 personnes qui sont visées par le plan et l'arrêt d'une machine et d'autres licenciements dans 2 ans au plus tard selon la direction. Les américains ne nous ont rachetés que pour mieux nous égorger!!!!!!!!!

LPR a dit…

MP et MF sont fort, regardez apres plus de 3,4,5 jours de greve pas une images dans les jt ils ont beaucoup de pouvoir. Les comptes de la societe ne sont pas publiés depuis 2004 personne ne dit rien. Idem pour le rachat de mf par mf.
Pmf qui est toujours en plan de cession 3 ans apres alors qu'il ne reste plus que l'usine de Rambervillers, que les administrateurs judiciares gagnent plus de 20 000 euros par mois minimum, ils font trainer au maximum la vente du site de Rambervillers pour gagner un maximum, apres et bien ils vont faire pareil pour Domène.
Domène, une usine donnée avec 3 000 000 eurs de PMF qui moins d'un an apres est fermée vous en pensez quoi du tribunal de Grenoble?
Je vous propose de venir tous a rambervillers pour refuser que vos usines deviennent comme celle de Rambervillers.

Yves GARNIER a dit…

C'est qui LPR ?

Il est temps de dénoncer les magouilles des administrateurs judiciaires et des tribunaux de commerce en France.

Il faudrait simplement que les députés ne soient plus des assistantes sociales de leur circonscription mais de véritables défenseurs et contrôleurs des dépenses publiques et des manipulations en tout genre notamment celles orchéstrées par les Tribuanux de Commerce.

Le député PS Brottes non seulement n'a pas dénoncé les manipulations d'actifs orchestrées par Pierre Coquet mais les a favorisées pour que Guigon vole la centrale aux papeteries de la Gorge à Domène qui est dès lors fermée à jamais.

Yves GARNIER
INGENIEUR EFPG (papetier)Promotion 1983

Souscription 2007 / 150000 €
récoltés 94000 €/ manquent 56000 €

Non, la LCR ne sort pas ruinée de l’élection présidentielle : nous avons construit notre budget de campagne de manière à ce qu’il soit couvert, pour l’essentiel, par le forfait de 800000euros accordé par l’État à chaque candidat. D’autres partis ont été moins prudents… Renforcée, non seulement par le nombre de voix qui se sont portées sur Olivier Besancenot, mais aussi par l’écho de la campagne, pour la première fois, la LCR a présenté ou soutenu plus de 500 candidatures aux élections législatives, beaucoup plus que ce que nous avions prévu et budgétisé. Et là, pas de remboursement de l’État.

Mais les activités de la LCR ne s’arrêtent pas à cela :
– Nous voulons que de nombreux jeunes, chômeurs, salarié-e-s précaires puissent participer à notre Université d’été, au-delà des contraintes financières.

– Nous voulons pouvoir être présents, dès maintenant, avec des affiches, des tracts contre la politique de Sarkozy et sa bande de tueurs des droits sociaux et démocratiques.

– Nous voulons que notre hebdomadaire, Rouge, puisse vivre.
Nous savons que vous comptez sur la LCR pour les luttes futures. La LCR compte sur vous pour l’aider à les mener. En 2006, comme en 2005, nous avons réussi la souscription et dépassé les 150000 euros. En 2007,nous ne doutons pas que nous ferons aussi bien.

D’avance, merci à toutes et tous

Participez à la souscription en envoyant vos chèques pour "lcr souscription" à lcr31 9, rue corneille 31300 Toulouse