Ce site n'est plus actualisé, toute l'ACTU dela LCR31 est maintenant sur ce site:

Kouchner ministre des affaires étrangères de Sarkozy ?

Quoi de plus normal qu’un président - ami de Bolloré - nomme comme ministre un ami de Desmarest ? En plus, il a parfaitement le profil du poste : « Total m’a demandé un rapport sur la situation sanitaire et la façon dont ils géraient la situation dans la zone du gazoduc. J’ai reçu 25 000 euros pour deux mois de travail... Comment croyez-vous que je gagne ma vie moi ? (...) Les Birmans que j’ai vus sont absolument heureux de la présence de Total, trop à mon avis par rapport au reste de la population. Personne ne connaît les "victimes de Total", à ma connaissance (...). Je ne crois pas qu’il ait été besoin pour les gens de Total, qui sont couverts d’or et qui gagnent bien leur vie, de recourir à des travailleurs forcés. » Bernard Kouchner, Libération, le 10 décembre 2003.

Bon... il est peu probable que l’association MSF se félicite de la nouvelle nomination d’un de ses fondateurs...

Mais le plus choquant dans toute cette histoire, c’est pas tellement que Kouchner blanchisse le recours au travail forcé ou qu’il accepte d’être le ministre de Sarkozy ("Travaillez plus sinon...") mais bien qu’il soit encore présenté comme une personnalité de « gauche »...

Plus d’info sur

2 commentaires:

Enguerrand a dit…

Pour comprendre la logique de la nommination de Kouchner, voir
Kouchner ou le retour de Talleyrand

Anonyme a dit…

Je vous propose une autre version ici:
http://deconstruire.babylone.over-blog.org/

Sarkozy et Kouchner sont sur la même longueur d'onde : frequence OTAN, "Ici Washington, Wesley Clark parle aux français, ..."

Kouchner a fait ses preuves au Kosovo. Sarkozy avait besoin de cette "image" pour nous vendre l'amérique.

Souscription 2007 / 150000 €
récoltés 94000 €/ manquent 56000 €

Non, la LCR ne sort pas ruinée de l’élection présidentielle : nous avons construit notre budget de campagne de manière à ce qu’il soit couvert, pour l’essentiel, par le forfait de 800000euros accordé par l’État à chaque candidat. D’autres partis ont été moins prudents… Renforcée, non seulement par le nombre de voix qui se sont portées sur Olivier Besancenot, mais aussi par l’écho de la campagne, pour la première fois, la LCR a présenté ou soutenu plus de 500 candidatures aux élections législatives, beaucoup plus que ce que nous avions prévu et budgétisé. Et là, pas de remboursement de l’État.

Mais les activités de la LCR ne s’arrêtent pas à cela :
– Nous voulons que de nombreux jeunes, chômeurs, salarié-e-s précaires puissent participer à notre Université d’été, au-delà des contraintes financières.

– Nous voulons pouvoir être présents, dès maintenant, avec des affiches, des tracts contre la politique de Sarkozy et sa bande de tueurs des droits sociaux et démocratiques.

– Nous voulons que notre hebdomadaire, Rouge, puisse vivre.
Nous savons que vous comptez sur la LCR pour les luttes futures. La LCR compte sur vous pour l’aider à les mener. En 2006, comme en 2005, nous avons réussi la souscription et dépassé les 150000 euros. En 2007,nous ne doutons pas que nous ferons aussi bien.

D’avance, merci à toutes et tous

Participez à la souscription en envoyant vos chèques pour "lcr souscription" à lcr31 9, rue corneille 31300 Toulouse